5 plantes dépolluantes intérieures

Aujourd'hui, je vais vous présenter 5 plantes dépolluantes intérieures. Certaines sont très connues, mais le hic c'est qu'on ne sait pas qu'elles sont dépolluantes. 

Voici donc une liste :

-Aloe Vera :

Parmi les plantes dépolluantes, l'Aloe Vera est une star. Non seulement d'être déjà connue pour autres raisons, elle l'est aussi pour sa fonction dépolluante. La classe heinn?? Elle est efficace contre le formaldéhyde (présent dans des produits du quotidien : mousses isolantes, laques, colles, vernis, encres, résines, papier, produits ménagers, pesticides...), le monoxyde de carbone et les ondes électromagnétiques.

*Astuce : -Placez la à côté de votre ordinateur pour un environnement de travail sain -L'Aloe Vera a un besoin d'au moins 12°c et d'un arrosage 1fois par semaine (min) sur un sol sec.


-Ficus Elastica : TOP1 des plantes dépolluantes :

 *Astuces : -évitez de déplacer la plante trop souvent car elle met beaucoup de temps à s'adapter à son nouvel environnement. De ce fait, une fois que vous lui avez assigné un emplacement, n'y touchez plus .
-la sève des Ficus est irritante, soyez vigilant et portez des gants lorsque vous souhaitez vous en occuper (pour la rempoter par exemple). 

Comme sa voisine dépolluante l'Aloe Vera, le Ficus Elastica prévient les moisissures et élimine efficacement le formaldéhyde et le monoxyde de carbone, aussi bien que tout les Ficus. Son feuillage persistant redoute une atmosphère trop sèche : pensez donc à vaporiser / brumiser ses feuilles au moins une fois tous les deux semaines.  De plus, vous pouvez l'arroser quand la terre est sèche, mais sans abondance et avec de l'eau à température ambiante. Les Ficus aiment l'humidité mais ne supportent pas avoir les racines qui trempent !

 *Astuces : -évitez de déplacer la plante trop souvent car elle met beaucoup de temps à s'adapter à son nouvel environnement. De ce fait, une fois que vous lui avez assigné un emplacement, n'y touchez plus .
-la sève des Ficus est irritante, soyez vigilant et portez des gants lorsque vous souhaitez vous en occuper (pour la rempoter par exemple). 

-Chlorophytum Comosum :

Aussi appelée la « plante araignée » le Chlorophytum a un effet dépolluant contre les solvants des peintures et des colles (toluène, formaldéhyde). De plus, elle capte le monoxyde de carbone et le xylène. C'est l'une des plantes dépolluantes les plus appréciées par sa facilité d'entretien et parce que c'est un spécimen prolifique et résistant.

*Astuce : -Le Chlorophytum est sensible à la lumière du soleil, il lui faut donc une exposition lumineuse mais sans soleil direct. Plus elle sera dans une pièce lumineuse, plus elle développera un joli feuillage.
-De plus, elle est sensible à l'excès d'eau. Elle apprécie avoir un environnement humide mais ne doit pas baigner dans l'eau .


-Sansevieria :

La « Langue de Belle-Mère » est LA plante dépolluante la plus facile à entretenir ! Cette plante absorbe le benzène, le formaldéhyde, le toluène, le trichloréthylène, le xylène, produits par les imprimantes ou les effluves de tabac.

*Astuce : -La Sansevieria nécessite une lumière vive mais sans soleil direct.
Vous pouvez l'arroser maximum une fois par semaine. Il faut laisser sécher la terre entre deux arrosages. 
-De plus, pour l'hiver réduisez les arrosages à une fois par mois, ou moins si la température est fraîche. Cependant, si les feuilles commencent à se rider, arrosez impérativement votre Sansevieria.


-Monstera Deliciosa :

Cette plante, longtemps boudée par les Plant Addicts, fait aujourd'hui fureur sur les réseaux sociaux par ses grandes feuilles iconiques et uniques, son volume et sa facilité d'entretien. Le Monstera (appelée Faux Philodendron) peut être une plante grimpante ou tombante en fonction de la forme que vous souhaitez lui donner. Elle fait partie des plantes dépolluantes car elle absorbe l'ammoniac des détergents et le formaldéhyde de la fumée de cigarette.

*Astuce : -Dans votre bureau, vous pouvez l'installer dans un grand pot pour lui donner de la stabilité, près d'une fenêtre pour la lumière, mais éviter le soleil direct (surtout aux heures les plus chaudes). Plus elle sera dans une pièce lumineuse, plus ses feuilles seront trouées et brillantes.
-En ce qui concerne l'arrosage, il doit être régulier mais modéré, une fois par semaine devrait suffire. L'hiver, attendre que la terre sèche entre deux arrosages.
De plus, Tout au long de l'année et surtout l'été, vaporisez le feuillage pour reproduire son milieu naturel (vu qu'il s'agit d'une plante tropicale).
-Tout comme les Ficus, les Monstera ont une sève irritantes pour les muqueuses et toxiques pour les animaux (si vous travaillez depuis votre domicile). Prenez des précautions et portez des gants lorsque vous vous en occupez .


Sites à visiter : Com-quat

Source : Com-quat